mercredi 3 février 2010

Voyager avec le diabète, le guide définitif

L'Invitation au Voyage
Voyager avec le diabète, le guide définitif

C'est Marcel Proust qui à écris que "le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux". Depuis peu, de nouvelles technologies, idées et innovations sont apparues qui permettent au diabétique de mieux voyager avec leur insuline et de mieux prendre responsabilité pour leur santé. Le fait d'être diabétique n'est plus une condamnation à la sédentarité.

La réussite du voyage d'un diabétique dépend largement de la façon dont il a été préparé, et prendre un certain nombre de précautions avant le départ permet d'éviter bien des problèmes. L'insuline est sensible à la chaleur et devrait idéalement être conservée dans un réfrigérateur à une température entre 2 et 8°C. Le diabétique lui-même est beaucoup plus sensible à certains évènements ou changements de routine que peuvent affecter son métabolisme ou son mode de vie.

Aujourd'hui, le diabétique qui contrôle sa maladie peut voyager presque n'importe où. Ceci étant dis il faut, avant de partir :

- Stabiliser son diabète.

- Se renseigner sur la disponibilité des soins diabétiques locaux. La meilleure façon de le faire est de se renseigner avec l'association diabétique locale. Presque sans exception, chaque pays à une association dédiée aux renseignements des diabétiques.

- Essayer de ne pas voyager seul dans des pays avec des températures extrêmes où vous ne parlez pas la langue locale.

LE MATERIEL NECESSAIRE
Être autonome est la première nécessité pour le diabétique en voyage.

- Vérifiez avec votre médecin que vous avez un stock suffisant d'insuline (prévoyez toujours 10 jours de plus). Dans plusieurs pays, l'insuline se vend majoritairement en flacons de 10 ml et non en stylos pré remplis. Assurez vous donc d'avoir suffisamment d'insuline pour la totalité de votre voyage et n'assumez jamais que votre insuline ou stylo pré rempli seront disponibles localement.

- Vérifiez d'avoir tout le matériel nécessaire pour vos contrôles quotidiens. Si vous voyagez dans un pays avec de grands décalages horaires, des températures inhabituelles ou des changements diététiques pour vous, vous devrez probablement contrôler votre glycémie plus souvent que d'habitude. Assurez vous donc d'avoir toutes les fournitures nécessaires (bandelettes de contrôle glycémique, stylos injecteurs, aiguilles, seringues, etc.).

- Si c'est un voyage important, vérifiez la batterie des votre glucomètre.

- Assurez vous que votre insuline est toujours à l'abri de la chaleur et/ou du froid. L'insuline devrait être stockée dans un frigo entre 2 et 8°C. Assurez vous que l'hôtel de votre choix aie un réfrigérateur disponible pour vous pour stocker votre insuline. Si ce n'est pas possible, pensez à prendre un réfrigérateur portable (tel que le Medifridge, disponible sur http://www.medactiv.fr). Pour les voyages de jour utilisez une trousse isotherme.

- Ajoutez quelques doses de sucre (en cas d'hypoglycémie) et de l'insuline rapide (en cas hyperglycémie) à votre trousse de voyage.

LES PAPERASSES
- Téléchargez un certificat de voyage et demandez à votre médecin de le remplir. Ceci vous facilitera la vie à l'aéroport.

- C'est aussi une bonne idée d'avoir une carte ou un passeport diabétique (téléchargez ici) dans votre portefeuille au cas ou vous avez un accident, pour renseigner le personnel soignant que vous êtes diabétique et qu'il faut vous donner du sucre en cas de malaise.

- Demandez toujours à votre médecin de vous donner une ordonnance pour votre insuline, au cas ou votre insuline serait perdue.

LA CHECK-LIST
Faites une check-list le jour avant de partir et cochez les cases correspondantes:
- INSULINE HABITUELLE (+ 10 JOURS)
- INSULINE RAPIDE - SUCRE
- SERINGUES AVEC AIGUILLES ET/OU STYLO A INSULINE ET AIGUILLES
- BANDELETTES GLYCÉMIQUE
- AUTOPIQUEUR ET LANCETTES
- LECTEUR DE GLYCÉMIE VÉRIFIÉ (ET PILES)
- CERTIFICATS MÉDICAUX
- ORDONNANCE DE SECOURS

LE VOYAGE LUI-MEME
- Vérifiez votre glycémie avant le départ; si possible, partez après un petit déjeuner pris à l'heure habituelle. Par précaution, réduisez de 2 ou 4 unités votre dose d'insuline du matin afin de maintenir le jour du départ une glycémie de sécurité.

- Si vous êtes en voiture, faites des pauses régulières (un arrêt de 10 minutes toutes les 2 heures est une bonne règle) pour prendre une collation suffisamment riche en glucides lents.

- Vérifiez plus fréquemment vos glycémies capillaires; en deçà de 0,8 g/l, prévoyez la prise de glucides rapides (fruits, biscuits) et gardez à portée du sucre.

- Buvez régulièrement de l'eau fraîche s'il fait chaud.

- En cas de panne en voiture, absorbez une collation si vous devez changer une roue ou marcher jusqu'à un poste de secours.

- Gardez toujours sur vous votre insuline en avion. Des retards important arrivent de temps en temps en avion.

- Ne mettez JAMAIS votre insuline en soute dans l'avion. Les températures dans la soute sont souvent en dessous de zéro °C et votre insuline sera endommagée. Et si votre valise est perdue, votre insuline le sera également.

-Prévenez l'hôtesse que vous êtes diabétique et que vous avez besoin de vos repas sans délai excessif (c'est aussi une bonne excuse pour être servi avant tout le monde).

FUSEAUX HORAIRES ET DESTINATIONS LOINTAINES
- Au-delà de 3 heures de décalage horaire, la prise d'insuline doit être gérée systématiquement. Une règle essentielle consiste à NE PAS CHANGER VOTRE MONTRE D'HEURE avant votre arrivée et votre premier repas dans le pays de destination; cela vous aidera à suivre la durée d'action de votre insuline et à répartir les prises alimentaires.

- Si le voyage est très long (plus de 12 heures): gardez l'heure du point de départ à votre montre pour conserver votre propre notion du temps passé.

- Lors des escales ajoutez une de vos injections d'insuline ordinaire représentant 1/4 de vos besoins quotidiens habituels, associée à la prise des repas (à prévoir toutes les 6 heures).

- Les collations à bord, très régulières, sont une bonne sécurité pour éviter les hypoglycémies.

- N'hésitez pas à contrôler votre glycémie toutes les 6 heures, et corrigez si besoin avec un ajout d'insuline ordinaire si votre avion prend du retard.

L'ALIMENTATION
Même si vous êtes en vacances, ne bouleversez pas trop vos habitudes alimentaires habituelles :

- Repérez les équivalents de vos féculents traditionnels et faites-les entrer dans la composition de vos repas.

- Prenez garde aux excès de fruits sucrés ou de délicieuses glaces italiennes qui risquent de perturber votre glycémie !

- Les embarras digestifs sont très fréquents lors des séjours dans des pays tropicaux. Plutôt que de recourir aux anti diarrhéiques ou antiémétiques, buvez beaucoup d'eau et mangez du riz blanc qui vous amènera les glucides nécessaires.

- Veillez à boire régulièrement de l'eau.

- Evitez les sodas et jus de fruits car ils perturbent la glycémie.

CONSEILS GENERAUX
Chez les diabétiques les pieds sont une partie du corps qu'il faut surveiller ! Chez les diabétiques, il ne faut pas oublier que les risques d'amputations sont plus élevés suite à une banale infection ou une blessure passée inaperçue. C'est pourquoi il est recommandé de toujours porter des chaussures très confortables et de les changer plusieurs fois par jour afin de varier les points de frictions. Ne marchez jamais pieds nus, surtout sur la plage ou sur toutes autres surfaces exposées au soleil. N'oubliez pas d'examiner vos pieds plusieurs fois par jour.

Avec ces très simples conseils, vous pourrez, comme Marcel Proust, regarder le monde avec de nouveaux yeux.

Uwe DIEGEL
http://www.medactiv.fr

--
Contact Presse:
HealthWorks France
Uwe Diegel
0676312993
udiegel@diegeldesign.com
http://www.medactiv.fr

--

Communiqué envoyé le 03.02.2010 17:59:18 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire