jeudi 28 janvier 2010

La cigarette est électronique

La cigarette électronique également appelée Ecigarette, E-cigarette ou cigarette électrique, est une nouvelle génération d'inhalateur. Inventée en 2003 par un japonais, elle n'est pas considérée à ce jour par les autorités sanitaires comme une alternative à la cigarette traditionnelle. En vente sur Internet depuis près de 3 ans, ces inhalateurs électroniques sont désormais disponibles sous plusieurs formes : epipes, ecigares, mini ecigarettes, etc...

Une cigarette électronique a le plus souvent une forme cylindrique, mais depuis quelques mois de nombreux autres modèles apparaissent sur le marché. Appelés Mod's, terme anglophone désignant une ecigarette MODifiée, ces modèles sont pourvus d'une capacité et d'une autonomie plus importante que les modèles traditionnels.

Ces dispositifs reproduisant la gestuelle des cigarettes traditionnelles, les fumeurs n'ont que de très peu de mal à s'y accoutumer. La fumée dégagée que nous appelons vapeur est obtenue par vaporisation de propylène glycol auquel sont ajoutés des arômes : tabac like, menthol, café ou plus exotiques comme ananas, pomme, noix de coco etc...

Les premiers modèles de cigarettes électroniques vers lesquels les "nouveaux efumeurs" s'orientent, ont généralement la forme d'une cigarette traditionnelle et sont à peine plus longues que leurs homologues. Certains modèles imitent même les couleurs de celles-ci - batterie blanche et filtre orange -

A l'heure actuelle aucune étude ne démontre la dangerosité du propylène glycol. L'OMS recommande cependant la plus grande prudence dans l'attente études et d'analyses plus poussées. Le propylène glycol peut être remplacé ou mélangé à de la glycérine végétale. Notons que ces produits rentrent également dans la composition des fumigènes utilisés en discothèque par exemple.

Ces deux produits ont la faculté de s'évaporer à une température d'environ 65°C. La cigarette électronique grâce à son système d'atomiseur (une résistance) atteint cette température lorsqu'elle est alimentée par une batterie de 4.2V environ.

Le propylène glycol ou la glycérine végétale imprègne une fibre appelée "bourre" garnissant le fonds des cartouches utilisées. L'atomiseur au contact de cette fibre, lorsqu'il est alimenté va chauffer le produit et permettre sa "vaporisation".

Plusieurs types de cartouches sont commercialisées en fonction du modèle de cigarette électronique utilisée. Celles-ci sont généralement disponibles en 4 dosages de nicotine : Zéro, low, mid, hig soit 0mg, 6mg, 11mg et 18mg. Selon les habitudes du fumeur, le dosage correspond au "besoin de nicotine" de l'utilisateur.

Pour conclure, notons que si aucune étude ne prouve la dangerosité du propylène glycol ou de la glycérine par inhalation, aucun étude ne prouve leur innocuité non plus. Il appartient donc à chacun de se faire sa propre opinion.

Sources :
Ecig-Mag.com : Le magazine web de la cigarette électronique
Ecigarette-info.com : Actualité de la cigarette électronique

--
Contact Presse:
Ecigarette-info
Alain

admin@ecigarette-info.com
http://Ecigarette-info.com

--

Communiqué envoyé le 28.01.2010 12:57:40 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire