mardi 15 septembre 2009

Mutuelles Santé Plus dit non : aux dépassements d’honoraires, à la hausse du forfait journalier, à une nouvelle baisse des remboursements de médicaments

Acteur engagé dans la protection sociale sur le quart sud-est* de la France, Mutuelles Santé Plus, interpelle aujourd'hui le Ministre de la Santé, les députés et sénateurs à propos de cette situation inacceptable qui va pénaliser gravement l'accès aux soins.

Mutuelles Santé Plus a décidé de lancer une grande pétition. Elle fait suite à celle contre les franchises médicales qui a recueilli plus de 12 000 signatures, transmises au Président de la République, en collaboration avec Bruno Pascal Chevalier (gréviste des soins).

Cette nouvelle action s'inscrit dans le cadre du débat parlementaire sur le PLFSS : Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2010.

Le Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy a déclaré au Congrès de la Mutualité à Bordeaux, « les dépassements d'honoraires ne sont pas acceptables ».

A la veille du débat parlementaire, les déclarations publiques concernant ces dépassements doivent se traduire en actes concrets pour répondre aux attentes des citoyens. De la même manière, nous ne pouvons pas accepter de nouvelles ponctions financières sur le budget santé des ménages, tels l'augmentation du forfait journalier et les déremboursements de médicaments.

Les élus doivent en effet considérer ces injustices très sérieusement et envisager de nouvelles solutions comme celles proposées par la Mutualité française, lors de son Congrès annuel.

Les Mutuelles préconisent des tarifs médicaux annoncés et remboursés, la disparition du secteur à honoraires libres et le respect des tarifs conventionnels.

Il est grand temps d'envisager de nouvelles formes de rémunération des professionnels de santé, un secteur optionnel encadré, respectant les intérêts des populations. Les professionnels de santé doivent intégrer la notion de liberté d'accès aux soins des populations dans leur revendication catégorielle.

A cette seule condition, chacun pourra se soigner selon ses besoins et non selon ses revenus.

La solidarité nationale est bien un choix de société et c'est celui que nous revendiquons !

www.mutuelles-santeplus.fr

--
Contact Presse:
Mutuelles Santé Plus
Mme FORGE

nforge@mutuelles-santeplus.fr
www.mutuelles-santeplus.fr

--

Communiqué envoyé le 15.09.2009 09:56:25 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire