vendredi 28 août 2009

Acide hyaluronique et botox : une démocratisation des injections

Les injections d'acide hyaluronique et de botox ne sont plus tabous en France. Longtemps sceptiques au regard de ces techniques anti-rides, les français commencent à en parler plus ouvertement que ce soit entre eux ou par presse interposée. En effet, l'acide hyaluronique et le botox ont déjà plus de 10 ans d'existence et ont prouvé leur efficacité. Les techniques ont elles aussi évolué dans le bon sens avec des interventions très discrètes et des effets qui durent de plus en plus longtemps. Pourquoi dès lors s'en passer ? Deux facteurs importants : la peur de la première intervention tout d'abord qui fait hésiter encore beaucoup de personnes; et le prix qui reste élevé. Sur le premier point, nous ne pouvons que conseiller les novices à se rapprocher des forums de discussion sur le sujet ou à contacter des proches "initiés". Pour le second point, nous essayons avec le guide de l'anti-âge de faire baisser les prix significativement aussi bien auprès des mé
decins que des laboratoires. Ainsi en un an, nous avons été en mesure de proposer des réductions de 30% en moyenne, ce qui situe une "seringue" à 200 euros (300 à 400 euros souvent encore pratiqué).
Pour le responsable du guide de l'anti-âge : "Nous pensons que ces techniques sont réellement efficaces pour lutter contre les rides et qu'il serait dommage de ne pas en faire profiter le maximum de personnes. C'est dans ce sens que nous nous battons tous les jours pour démocratiser les injections d'acide hyaluronique et de botox. Nous espérons que de nouveaux laboratoires se lanceront dans la bataille pour accentuer cette baisse de prix".
Pour en savoir plus : consulter le guide de l'anti-âge

--
Contact Presse:
AAG
Thierry Pio

thierry@anti-age-guide.fr
http://www.anti-age-guide.fr

--

Communiqué envoyé le 28.08.2009 15:55:27 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire