vendredi 5 juin 2009

88 % des Françaises se considèrent comme pudiques et 52 % n'aiment pas leur corps : Résultats d'une enquête TENA/Ifop « Les Françaises et la nudité »

Contexte, culture, société, éducation ou encore religion…, la nudité a fait l'objet de perceptions fluctuantes selon les époques. En 2009, comment les Françaises vivent-elles la nudité ?

A l'occasion de la sortie d'un nouveau livret d'information grand public « Nudité, féminité, sexualité : suggérer pour se sentir désirée », TENA, spécialiste des protections pour fuites urinaires, dévoile les résultats de l'étude TENA/Ifop « Les femmes et la nudité » réalisée auprès de 1 000 Françaises1 âgées de 18 ans et plus.

88 % des femmes se considèrent comme pudiques, surtout les plus jeunes. La pudeur est nettement plus élevée que la moyenne chez les 18-24 ans. A l'inverse, les 50-64 ans apparaissent comme les moins pudiques.
Hormis devant leur conjoint (95 % se montrent nues devant lui), les femmes sont plutôt timides : 59 % ne se montrent jamais nues devant leurs enfants, ni devant leurs amies femmes (63 %), ni dans un vestiaire (67 %).

Si les femmes sont pudiques, elles sont surtout complexées par leurs corps : 52% des Françaises ne l'aiment pas ! Parmi elles, 45 % préfèrent rester dans le noir quand elles font l'amour, 37 % ne dorment jamais nues, 20 % gardent quelques vêtements pendant l'amour, 15 % déclarent ne pas avoir de relations sexuelles.

La nudité en public est plutôt bien acceptée par les Françaises, mais leurs jugements restent partagés sur la visibilité de la nudité dans la société.

Voir des seins nus sur une plage, une femme donner le sein en public ou une peinture représentant une femme nue sont des situations admises. En revanche, 37 % des Françaises sont dérangées par une paire de fesses ou de seins sur une publicité, 40 % par des femmes nues dans un vestiaire et 57 % par des femmes seins nus dans un jardin. 1 femme sur 2 est dérangée par la vue d'une femme nue sur la plage

Et pour 45 % des Françaises, il faudrait que la nudité féminine comme masculine soit moins fréquemment visible.

Enfin, la perception des femmes sur la nudité féminine est plutôt gratifiante et positive. Pour 49 %, la nudité est synonyme de naturel, pour 41 % de beauté. Sont également évoquées la liberté (27 %), le désir (23 %) ou encore la volupté (22 %).

1-Etude TENA/Ifop – « Les femmes et la nudité » auprès de 1 000 femmes âgées de 18 ans et plus. Avril 2009


Le livret de conseils TENA « Nudité, féminité, sexualité : suggérer pour se sentir désirée », a été réalisé avec la sexologue Noëlla Jarousse, attachée au service du Pr David Khayat, hôpital de l'AP-HP Pitié-Salpêtrière (Paris) et au service du Pr H-J Philippe, CHU de Nantes. Les illustrations ont été réalisées par l'artiste peintre-sculpteur Nathalie Miquel-Aubert.
Livret disponible gratuitement au N° Indigo 0 820 074 467 (0,12 euros la minute).


--
Contact Presse:
Capital Image
Stéphanie Chevrel
01 45 63 19 00
infopresse@capitalimage.net
www.santepresse.com

--

Communiqué envoyé le 05.06.2009 19:12:41 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire