jeudi 23 avril 2009

L'Etude de l'Université de Francfort sur les bouteilles en PET n'est pas crédible

La Chambre Syndicale des Eaux Minérales tient à communiquer des informations démontrant que ne sont pas crédibles les conclusions d'une étude récente de l'Université de Francfort qui tendraient à mettre en évidence une activité hormonale liée aux bouteilles d'eaux minérales en PET (Polyéthylène Téréphtalate).

La méthode employée ainsi que les résultats ont été contestés par le BfR (Institut Fédéral allemand d'évaluation des risques) qui indique que les substances utilisées pour la fabrication du PET ne peuvent pas entraîner d'activité oestrogénique et conclut « qu'il n'y a pas lieu de recommander de limiter la consommation d'eau minérale naturelle en bouteilles PET ».

Le Professeur Jean-François Narbonne, professeur en Toxicologie à l'Université de Bordeaux et expert à l'AFSSA, arrive aux mêmes conclusions : « Il est impossible d'avoir des teneurs de 75 ng EEQ/L dans l'eau minérale en dehors d'une forte contamination externe. Le test utilisé est totalement inadéquat pour mesurer les contaminations en perturbateurs endocriniens dans les eaux potables et donne des chiffres en totale contradiction avec les données de la littérature portant à la fois sur des bio essais à gène reporter ainsi que sur les analyses chimiques. »

La Chambre Syndicale des Eaux Minérales rappelle que les emballages en PET sont utilisés depuis longtemps par l'industrie alimentaire après avoir été validés et approuvés par toutes les agences de sécurité sanitaire des aliments. Les études menées au niveau international ont toutes confirmé que le PET ne pose aucun problème pour la santé publique.

Toutes les eaux minérales naturelles respectent les limites de qualité imposées par la réglementation européenne sur les emballages en matière plastique au contact des denrées alimentaires et font l'objet de contrôles réguliers très rigoureux : l'eau minérale naturelle est l'un des produits les plus contrôlés de l'industrie alimentaire et son emballage lui assure une protection qui lui permet d'arriver dans son état de pureté originelle à la table du consommateur.

--
Contact Presse:
Chambre Syndicale des Eaux Minérales


http://www.eaumineralenaturelle.fr/

--

Communiqué envoyé le 04/23/2009 06:16:00 PM via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire