vendredi 10 avril 2009

L'avenir s'est éclairé à Pharmagora 2009

Pharmagora 2009 (4, 5 et 6 avril)
L'avenir s'est éclairé à Pharmagora

Rueil Malmaison/France – 9 avril 2009 – Organisé par le Pôle Santé et Action Sociale de Wolters Kluwer France et inauguré par Roselyne Bachelot, ministre de la santé et des sports, Pharmagora a une fois de plus réuni tous les professionnels du médicament, avec cette année en toile de fond la crise économique mondiale. Cette 24e édition aura été riche en temps forts et aura accueilli de nombreuses personnalités de la santé et de la pharmacie française. Les représentants syndicaux et ordinaux se retrouvaient face à la profession après des semaines de discussion, plus particulièrement autour du projet de Loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), de la revalorisation du rôle du pharmacien et de la place de l'officine dans la chaîne des acteurs de santé. De nombreux débats et tables rondes ont permis d'aborder tous les grands dossiers en cours : nouvelles missions du pharmacien, nouvelle rémunération, bilan du libre accès, chiffres de l'auto
médication, réorganisation du réseau, profil et valeur économique de l'officine, financement, éclatement des modèles traditionnels de la distribution, mise en place de nouvelles directives européennes …
De nombreuses rencontres, de multiples échanges, des lueurs d'espoir pour les pharmaciens et des messages rassurants, ont étayé cette 24e édition : Pharmagora aura été, avant tout, un lieu d'expression de toutes les réflexions et propositions.

Les chiffres clés 2009
28 587 visiteurs ont été recensés au cours des 3 jours. Ils sont venus pour 37% le Samedi, 36% le Dimanche et 27% le Lundi.
Les pharmaciens titulaires furent les plus nombreux (42%), loin devant les pharmaciens adjoints (7%), les préparateurs (4%), les étudiants en pharmacie (5%), les autres professions de santé (5%), les industriels (8%) et divers autres 29% (presse, enseignants, accompagnants, journalistes…).
La combinaison de la crise économique et du démarrage des vacances de Pâques pour certaines régions a impacté négativement pour la première fois depuis 5 ans le visitorat de Pharmagora.
La journée du Dimanche a été anormalement plus faible que traditionnellement (- 12%) alors que le Samedi n'a reculé que de 6% quand le Lundi a été quasi stable (- 2%).
Par ailleurs, nous avons noté un déficit de nos visiteurs habituels des DOM-TOM (- 30%), qui souffrent particulièrement au niveau économique.
L'analyse par fonction montre que la fréquentation des pharmaciens titulaires est celle qui baisse le moins
(-6,5%), quand celle des adjoints chute de 13% et celle des étudiants en pharmacie de 18% (12% pour les autres catégories).
Pharmagora se situe ainsi dans la tendance générale observée depuis le début d'une crise qui impacte fortement les salons, que ce soit en B to B ou B to C, tant au niveau du nombre d'exposants que de du nombre de visiteurs.
Néanmoins, le chiffre de 28 587 visiteurs permet à Pharmagora de continuer à revendiquer sa place de n°1 des salons de la pharmacie en France et en Europe.

Ces visiteurs ont été accueillis par 461 exposants dont 80 nouveaux par rapport à l'édition 2008.

Plus de 300 intervenants ont animé quelques 150 conférences, débats, ateliers, rendez-vous de formation du Moniteur des pharmacies et plateaux TV.


Les Temps Forts de l'édition 2009 (à retrouver sur www.pharmagora.com)

Une inauguration conviviale et pleine d'espoir
Roselyne Bachelot, accueillie par Jean-Christophe Goulemot, commissaire général de Pharmagora, a inauguré cette nouvelle édition en compagnie de Muriel Dahan, conseillère technique médicaments, produits industriels et de santé.
Rappelant la concertation constructive entre les instances pharmaceutiques et le ministère, Roselyne Bachelot a mis en avant le rôle du pharmacien dans le projet de Loi HPST et les avancées significatives proposées par cette Loi.

La table ronde qui suivait le discours a réuni la ministre et les Présidents, Jean Parrot, (CNOP), Philippe Gaertner (FSPF), Gilles Bonnefond (USPO), Claude Japhet (UNPF), Pascal Louis (CNGPO), pour parler des nouvelles missions, du développement des coopérations entre professionnels de santé et du nouveau statut de pharmacien de coordination.
La table ronde a aussi été l'occasion de réfléchir à une nouvelle rémunération, de saluer le déploiement du dossier pharmaceutique, de faire le point sur l'évolution du libre accès et d'annoncer l'arrivée imminente du décret sur les centrales d'achat.

Des invités politiques de premier plan
Le débat « crise financière et pharmacie » a amené Frédéric van Roekeghem, directeur général de la CNAM, et Philippe Lamoureux, directeur général du LEEM, à se retrouver sur le plateau pour éclairer les officinaux sur les conséquences économiques tant au niveau de la sécurité sociale, de l'industrie pharmaceutique que de l'officine. Des pistes de sortie de crise ont été proposées.
Isabelle Adenot a créé le « scoop 2009 » lors du débat Giphar en annonçant sa candidature à la présidence du Conseil de l'Ordre. Elle a confirmé : « Après un temps de réflexion, je me sens aujourd'hui prête à assumer la responsabilité de cette présidence ». Elections à suivre…

L'Europe a pour sa part réunit pharmaciens portugais, italiens et français, autour des nombreuses directives actuellement en discussion à Bruxelles. Ema Paulino, membre du directoire de l'ANF, unique organisation syndicale du Portugal et Cesare Quey, vice-président Fedefarma, ont fait part de leurs expériences.

Autre annonce inattendue faite par Monique Weber, responsable du département des professionnels de santé à la CNAM : le texte instaurant la formation conventionnelle continue (FCC) sera signé la semaine prochaine
entre les représentants syndicaux et ceux de l'Assurance-maladie.

Les médecins ont lancé des appels vers les pharmaciens
Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine 2008, a fait l'honneur d'être présent, rappelant l'indispensable nécessité de continuer à aider la recherche sur le Sida et de trouver des solutions pour une nouvelle médecine préventive.
Le Géneton et le neurodon de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (dont Wolters Kluwer France est partenaire), ont lancé publiquement un appel à l'engagement de tous les pharmaciens pour les aider à expliquer, à prévenir et à dépister les maladies, à rechercher de nouveaux traitements et à collecter des fonds indispensables. Le formidable rôle de relais de communication et d'information des pharmaciens a été particulièrement souligné à cet égard, comme aussi dans le cadre des campagnes de vaccination.

Des conférences, des rendez-vous de formation du Moniteur des pharmacies animés par des experts reconnus et suivis avec assiduité par plus de 9 000 conférenciers.

La remise des Caducées
Le Caducée d'Or Spécial PHARMAGORA a été remis lors de l'inauguration à Roselyne Bachelot, avec les remerciements unanimes des représentants de la profession pour son engagement auprès des pharmaciens.

7 caducées ont été attribués à l'issue d'un vote des pharmaciens et ont été remis par Jean-Christophe Goulemot :
• Caducée du Laboratoire qui a le mieux contribué au développement de la médication officinale : Laboratoire PIERRE FABRE MEDICAMENT
• Caducée du Groupement de pharmaciens qui a le mieux contribué au développement de l'exercice officinal : Groupe PHARMA REFERENCE
• Caducée de la meilleure Formation E-Learning auprès des équipes officinales : Laboratoires SANOFI-AVENTIS
• Caducée de la meilleure Innovation (Solution Informatique, robotique, Agencement ou Logistique) : PHARMAGEST
• Caducée du meilleur Accueil sur Pharmagora : SANTE VERTE
• Caducée du plus beau stand : ASTERA
• Caducée de la meilleure Animation : THUASNE

A noter dans les agendas : PHARMAGORA célèbrera ses 25 ans en 2010 lors de sa prochaine édition les 27-28 et 29 Mars 2010, un anniversaire à ne pas manquer où nous vous attendons nombreux.

À propos de Wolters Kluwer France
Wolters Kluwer France est le leader des services d'information professionnelle en France. Son offre couvre les pôles majeurs du droit, de la comptabilité, de la fiscalité, de la santé, du social, des ressources humaines, des transports et du tourisme. Grâce à ses marques leaders telles que Lamy, Groupe Liaisons et Éditions Dalian, Wolters Kluwer France répond à tous les besoins d'information spécifiques à chaque secteur professionnel à travers une offre exhaustive de supports papier, on line et progiciels, ainsi que dans les domaines de la formation et de l'événementiel. Parmi ses 1 500 solutions d'information, se distinguent plus de 60 titres presse dont des supports majeurs tels que Liaisons Sociales, l'Officiel des transporteurs ou encore Le Moniteur des pharmacies. L'offre on line prend une ampleur croissante avec notamment la base juridique 2LR Lamyline Reflex et les nouveaux portails métiers WK nés en 2007.
Plus d'information sur www.wkf.fr


À propos de Wolters Kluwer
Wolters Kluwer est l'un des premiers acteurs mondiaux de l'édition et de l'information professionnelle. Le groupe intervient dans les domaines suivants : santé, services financiers, fiscalité, comptabilité, droit et réglementation. Son chiffre d'affaires est de 3,4 milliards d'euros (2008). Il emploie plus de 20 000 personnes dans le monde et intervient dans plus de 35 pays en Europe, en Amérique du Nord et en Asie-pacifique. Son siège est à Amsterdam aux Pays-Bas. Le groupe est coté sur Euronext Amsterdam (WKL) et fait partie de l'indice AEX et Euronext. Plus d'information sur www.wolterskluwer.com


--
Contact Presse:
Wolters Kluwer France
Sylvie Caron
01 76 73 41 51
scaron@wolters-kluwer.fr


--

Communiqué envoyé le 04/10/2009 04:57:41 PM via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire